Les travailleuses et travailleurs de l'hôtel Pan Pacific de Toronto ratifient à l'unanimité une nouvelle convention collective

Photo de profil de Ryan V
Ryan V
|22 octobre 2021
Thumbnail

TORONTO–Les membres de la section locale 112 d'Unifor travaillant à l'hôtel Pan Pacific de Toronto ont ratifié à 100 % une nouvelle convention collective avec l'employeur.

« Unifor est le syndicat canadien des travailleuses et travailleurs de l'hôtellerie, a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. Je suis extrêmement fier du travail accompli par le comité de négociation de notre section locale 112 pour obtenir une convention aussi solide en ces temps difficiles. »

Les négociations avec la direction de l'hôtel ont été mises à rude épreuve par des mois d'arriérés de paiement au fonds de santé et de bien-être et au régime de retraite des employés de l'hôtel. La section locale 112 d'Unifor avait déjà réussi à faire condamner l’hôtel à payer 200 000 dollars en paiement dus et en intérêts.

« Dire que la pandémie de COVID-19 a été dévastatrice pour les travailleuses et travailleurs de l'hôtellerie est un euphémisme, a déclaré John Turner, président de la section locale 112. La pandémie a clairement montré l'importance pour les travailleuses et travailleurs de l'hôtellerie de bénéficier de la protection d'un syndicat qui tient les employeurs responsables. »

La convention étend les droits de rappel des membres du syndicat, y compris les droits de rappel liés à la pandémie jusqu'en mars 2023, les droits de rappel indéfinis pour toute mise à pied liée des rénovations, et les droits de rappel de 78 semaines pour toute autre mise à pied. En outre, les dispositions relatives à la sécurité d'emploi des membres ont été renforcées par un engagement à ne pas convertir les locaux de l'hôtel en condominiums. La convention collective prévoit également la création d'un poste d’intervenant(e) en justice raciale pour soutenir les travailleuses et travailleurs noirs, autochtones et racialisés.

Les améliorations monétaires globales de la convention collective comprennent des augmentations de salaire, des augmentations de la cotisation de l'employeur aux prestations de santé et de retraite, neuf mois de couverture familiale pour les médicaments sur ordonnance pour les travailleuses et travailleurs à temps plein mis à pied, un supplément de repas de 5 $ par jour, et une meilleure allocation de retraite, la plus élevée du secteur hôtelier de Toronto, a été maintenue. L'employeur a également accepté un calendrier de remboursement pour le reste des paiements en souffrance de l'employeur au fonds de santé et de bien-être des employés et au régime de retraite.

La charge de travail des préposés à l'entretien ménager a également été améliorée, y compris l'absence de perte d'heures pour les préposés aux chambres de l'hôtel si ce dernier opte pour un programme injuste et douteux de « choix vert » à l'avenir.

« Grâce à l'unité de notre équipe de négociation et à la solidarité de nos membres, nous avons obtenu une entente qui répond aux principales priorités des membres, a déclaré Andrea Henry, présidente d'unité de la section locale 112 à l'hôtel Pan Pacific. Les travailleuses et travailleurs de l'hôtellerie ont suffisamment souffert de cette pandémie, et je suis fière que nous ayons fait une différence substantielle pour les membres. »

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada et représente 315 000 travailleuses et travailleurs dans tous les grands secteurs de l'économie. Le syndicat défend tous les travailleurs et leurs droits, lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger, et aspire à créer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour organiser une entrevue par téléphone, FaceTime, Zoom ou Skype, veuillez contacter le représentant national aux communications d’Unifor, David Molenhuis, à [email protected] ou au 416-575-7453 (cell).


Media Contact

David Molenhuis

REPRÉSENTANT NATIONAL AUX COMMUNICATIONS
Email
[email protected]